prépondérance

prépondérance

prépondérance [ prepɔ̃derɑ̃s ] n. f.
• 1752; de prépondérant
Qualité de ce qui est prépondérant. primauté, supériorité. Prépondérance d'une nation. hégémonie. Prépondérance d'une chose sur une autre, par rapport à une autre. Avoir la prépondérance (sur qqch.). Perdre sa prépondérance. « Nouvel, excellent (et déplorable) exemple de la funeste prépondérance actuelle du journal » (A. Gide).

prépondérance nom féminin (de prépondérant) Supériorité donnée par l'autorité, l'influence, le nombre, la valeur : La prépondérance française au XVIIe s.prépondérance (synonymes) nom féminin (de prépondérant) Supériorité donnée par l'autorité, l'influence, le nombre, la valeur
Synonymes :
- hégémonie
- maîtrise
- prééminence
- suprématie

prépondérance
n. f. Supériorité de ce qui est prépondérant.

⇒PRÉPONDÉRANCE, subst. fém.
A.Vx. Supériorité de poids, de densité.
Domaine milit. Prépondérance à la culasse, de culasse. Dans un canon, supériorité du poids de la partie située entre l'axe des tourillons et l'extrémité du bouton de culasse par rapport à la partie située entre cet axe et la bouche de la pièce (d'apr. BONN.-PARIS 1859). Comme il n'y a pas de prépondérance de culasse [dans le canon de 155 L.], la pièce est reliée à l'axe denté par une bielle (ALVIN, Artill., Matér., 1908, p.140).
Arg. Prépondérance à la culasse. ,,Derrière proéminent`` (LARCHEY, Dict. hist. arg., 2e Suppl., 1883).
B. —Supériorité d'autorité, de crédit, de considération, de pouvoir (de quelque chose ou de quelqu'un). Synon. primauté, suprématie, prééminence.
1. Prépondérance de + subst. (indiquant ce qui est prépondérant). La langue des romantiques n'a-t-elle pas acquis, sous la prépondérance du génie verbal de Victor Hugo, des qualités de relief incomparables? (BOURGET, Essais psychol., 1883, p.124) Les Falkland confirmèrent la prépondérance du gros calibre, qui «tuait» vite et loin (LE MASSON, Mar., 1951, p.7). Le bocage britannique révèle plus souvent une prépondérance de l'herbe, allant jusqu'à l'exclusivité (MEYNIER, Paysages agraires, 1958, p.26).
2. [Sans compl.]
a) Verbe + art. + prépondérance. Avoir la prépondérance; donner, accorder la prépondérance à qqn. Arago (...) prit au sein du Corps savant une prépondérance qui dura entière jusqu'à la fin de sa vie (SAINTE-BEUVE, Nouv. lundis, t.2, 1862, p.29). Ce rôle prenait une sorte de prépondérance sur tout le reste de la pièce (GIDE, Journal, 1942, p.122). Comme il était naturel, cette stratégie répondait à la politique de Londres qui visait à établir la prépondérance britannique dans la Méditerrannée (DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p.257):
♦ ... ce n'est que dans l'Église et dans les villes libres que la connaissance joue un rôle considérable, alors que, dans les hiérarchies concurrentes, elle cède la prépondérance à la morale et au droit...
Traité sociol., 1968, p.129.
b) Subst. + de prépondérance. Comme autrefois entre les guelfes et les gibelins, une querelle de prépondérance s'éleva entre les deux classes maîtresses (TAINE, Nouv. Essais crit. et hist., 1865, p.264).
c) Empl. abs. Synon. supériorité. Il parlait d'une voix grasse et forte, avec autorité et prépondérance (FEUILLET, Paris., 1881, p.13).
REM. Prépondérer, verbe intrans., rare. Avoir la prépondérance. Le Laid, de tous côtés, surgit, impitoyable, Comme si tout à coup prépondérait le Diable (PONCHON, Muse cabaret, 1920, p.229). La duchesse ne «prépondérait» que par son mariage (LA VARENDE, Don Bosco, 1951, p.62).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1752 (TURGOT, OEuvres, éd. Daire II, 673 ds GOHIN, p.286). Dér. de prépondérant; suff. -ance. Fréq. abs. littér.:210. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 318, b) 571; XXes.: a) 176, b) 208.

prépondérance [pʀepɔ̃deʀɑ̃s] n. f.
ÉTYM. 1752; de prépondérant.
1 Qualité de ce qui est prépondérant. Supériorité. || La prépondérance d'une nation. Hégémonie. || La prépondérance du législatif, de l'exécutif. Prédominance (→ Parlementaire, cit. 2). || Une prépondérance absolue, relative. || Avoir, acquérir la prépondérance sur…, par rapport à… || Perdre sa prépondérance.(Abstrait). || La prépondérance de l'esprit.
1 La prépondérance de l'Allemagne à cette époque, la gloire d'Othon, vainqueur des Hongrois et maître de l'Italie, justifieraient d'ailleurs la prédilection de ces princes pour la langue du roi.
Michelet, Hist. de France, II, III.
2 Cette phrase (…) absurde va, grâce aux journaux, être plus lue et commentée qu'aucun de mes livres (…) Nouvel, excellent (et déplorable) exemple de la funeste prépondérance actuelle du journal.
Gide, Journal, 2 août 1934.
2 (1783 Buffon). Concret. Vx. Poids supérieur; densité plus grande (d'une substance).
CONTR. Infériorité. — Faiblesse.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Preponderance — Prépondérance La prépondérance est un principe juridique qui sert à réconcilier des lois conflictuelles ou contradictoires au sein d un état fédéral. Là où le gouvernement central et les gouvernements des états fédérés ont tous deux le pouvoir de …   Wikipédia en Français

  • preponderance — I noun dominance, domination, majority, outweighing, paramountcy, plurality, predominance, predomination, preeminence, prepollence, prepollency, preponderancy, preponderation, prevalence, superiority associated concepts: preponderance of the… …   Law dictionary

  • Preponderance — Pre*pon der*ance, Preponderancy Pre*pon der*an*cy, n. [Cf. F. pr[ e]pond[ e]rance.] 1. The quality or state of being preponderant; superiority or excess of weight, influence, or power, etc.; an outweighing. [1913 Webster] The mind should . . .… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • preponderance — 1680s, greater weight, from L. praeponderans, prp. of praeponderare (see PREPONDERATE (Cf. preponderate)). Sense of greater importance is from 1780; that of greater number is from 1845 …   Etymology dictionary

  • preponderance — [n] great numbers; supremacy advantage, ascendancy, bigger half*, bulk, command, dominance, domination, dominion, extensiveness, greater part, lion’s share*, mass, max*, mostest, power, predominance, prevalence, superiority, sway, weight;… …   New thesaurus

  • preponderance — pre|pon|de|rance [prıˈpɔndərəns US ˈpa:n ] n formal 1.) a preponderance of sth if there is a preponderance of people or things of a particular type in a group, there are more of that type than of any other ▪ There is a preponderance of female… …   Dictionary of contemporary English

  • preponderance — noun 1. superiority in power or influence the preponderance of good over evil the preponderance of wealth and power • Derivationally related forms: ↑preponderant, ↑preponderate • Hypernyms: ↑power, ↑powerfulness …   Useful english dictionary

  • PRÉPONDÉRANCE — s. f. Supériorité d autorité, de crédit, de considération, etc. Cet avis a la prépondérance. Ce magistrat a une grande prépondérance dans sa compagnie. Ce ministre a la prépondérance au conseil …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PRÉPONDÉRANCE — n. f. Supériorité d’autorité, de crédit, de considération, etc. Votre avis aura la prépondérance. Ce magistrat a une grande prépondérance dans sa compagnie. Ce ministre a la prépondérance au conseil …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • prépondérance — (pré pon dé ran s ) s. f. 1°   Supériorité de poids. •   L air n est pas contenu dans l eau sous sa forme ordinaire ; puisqu il est 850 fois plus léger, il serait forcé d en sortir par la seule nécessité de la prépondérance de l eau, BUFF. Hist.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”